Une porte joue bien plus qu’un rôle esthétique. Celle-ci assure la sécurité d’une habitation. Voilà pourquoi cette installation doit être solide. Pour cela, son installation doit respecter quelques normes. Heureusement, poser une porte d’intérieur n’a jamais été difficile. Pour vous aider dans vos travaux de mise en place, découvrez dans ce présent article toutes les étapes importantes.

Étape 1 : la préparation de la mise en place du bloc-porte

Un bon bricoleur se juge par ses matériels. Il doit être équipé des matériels nécessaires pour faciliter la réalisation des travaux. Pour cela, vous avez besoin d’une perceuse-visseuse, un mètre, une scie égoïne, niveau à bulle, cales en bois, vis, crayon et papier pour prendre note, de la mousse polyuréthane. Avant d’investir dans un nouveau bloc-porte, il est toujours important de réaliser toutes les mesures nécessaires pour ne pas tromper dans votre choix.

Étape 2 : la pose du bloc-porte

Une fois les matériels rassemblés et le bloc-porte choisis, vous pouvez lancer dans la pose de celui-ci. Pour l’installation, commencez par vérifier si celui-ci s’adapte parfaitement à son emplacement. Si dans le cas contraire où le bloc-porte ne puisse s’intégrer dans l’endroit dédié à son emplacement, vous devez le mettre sur des tréteaux avant de reprendre les mesures exactes. S’il le faut, coupez ou poncez tout ce qui dépasse.

Étape 3 : la fixation du bloc-porte

Une fois le bloc-porte est en place, vous devez le fixer pour qu’il puisse être solide. Avec votre perceuse-visseuse, vous devez percer dans la feuillure du montant. Faites 3 trous de chaque côté. Ensuite, vissez les zones trouées. Dans tous les cas, il reste important de toujours vérifier l’aplomb par le biais de votre niveau à bulle. Assurez par la suite que la porte puisse s’ouvrir et se fermer correctement.

Étape 4 : les finitions

Une fois la porte en place, il ne vous reste qu’à terminer les travaux avec les finitions. Pour cela, contrôlez si aucun espace entre le montant et la cloison n’a lieu. Dans le cas contraire, il vous est nécessaire de mettre en place de la mousse polyuréthane afin de combler le vide. Les surplus de mousse sont à enlever, une fois ceux-ci secs. Pour ce faire, vous devez utiliser votre cutter. Une fois fini, n’oubliez pas de tester votre porte afin d’assurer sa fonctionnalité.

Vous devez également mettre en place les poignées et la serrure de votre porte. Pour cela, rien de plus facile. Il suffit de les fixer sur la menuiserie. D’autant plus, les techniques de la mise en place de ces accessoires peuvent être trouvées dans la notice.

Voilà, vous avez désormais toutes les clés en main afin de réussir la mise en place de votre porte d’intérieur. Comme vous l’avez su, l’opération est d’une grande facilité. Par contre, si vous avez rencontré de problème ou ne sentez pas de taille, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel en la matière. Cela vous évite toutes mauvaises surprises.